Malgré les murs érigés, l'humain continue, passe à travers, pour s'échapper, manger, aimer, travailler, survivre. Les murs protègent et enferment.
Création 2021.

Au sein de la compagnie, nous avons à coeur de travailler ensemble. Avec les 4 personnes au départ du projet (Léti Fourrichon, Tony Jeanjean, Véro Chabarot et Cyril Berthet), nous travaillons toujours collectivement, à toutes les étapes de l’écriture et de la mise en scène.
Les résidences sont nos moments de réunion. On y partage nos recherches, nos questions, et nos essais au plateau. Evidemment le processus est long, et lent. Chaque décision est négociée à l’unanimité. C’est pour nous un engagement important, qui reflète aussi des questionnements politiques, et la recherche concrète d’horizontalité.
L’écriture est alimentée par un processus de recherche et de documentation, et par un travail de collectage et d’interviews. Ces recherches constituent la matière à partir de laquelle nous construisons des canevas d’improvisations ensuite testés et enrichis au plateau, en inversant les rôles à chaque fois afin que chacun puisse ressentir les différences de points de vue. La scénographie se construit en parallèle.
Grâce à cette matière de jeu éprouvée, nous passerons à l'écriture du texte et entrerons alors dans le travail de répétition.

Jeu : Véro Chabarot et Laetitia Fourrichon
Musique : Cyril Berthet
Eclairage : Tony Jeanjean
Regard bienveillant : Karine Sahler

Avec le soutien de la DAC Mayotte (résidence territoriale), de la DRAC Centre-Val de Loire (aide au projet) et de l'AFA18.

DOCUMENT(S)